Home

Rapport annuel 2018 de CONTACT Fondation Aide Addiction

Rapport annuel 2018 de CONTACT Fondation Aide Addiction

L'année 2018 a apporté quelques changements pour CONTACT. Apprenez-en plus sur le nouveau contrat de prestations avec le canton de Berne, la nouvelle peinture murale du bâtiment CONTACT à la Monbijoustrasse à Berne ou la nouvelle offre dans le Jura bernois.

 

 

 

 

 

 

 

 

Reto Müller est le président de CONTACT, Fondation Aide Addiction depuis fin 2017.

Rahel Gall Azmat dirige CONTACT depuis octobre 2016.

 

«Explorer les possibilités d’action – en particulier quand les conditions-cadres changent»

Chères lectrices, chers lecteurs,
CONTACT Fondation Aide Addiction dépend de plusieurs facteurs externes. Le Parlement et l’administration du canton de Berne déterminent en partie les sommes que nous pouvons utiliser pour les offres. Par ailleurs, il existe d’autres acteurs dans le domaine de l’aide en matière de dépendance. Nous devons adapter nos activités en fonction d’eux. Les mandant-e-s des offres au financement axé sur la personne ainsi que de produits ou de services de CONTACT Travail désirent également définir la conception de nos activités. Et enfin, nos client-e-s et nos patient-e-s nous adressent des suggestions et des souhaits.

En tant que président et directrice de CONTACT, nous prenons ces conditions-cadres au sérieux. En même temps, nous considérons que l’autodétermination de notre organisation est centrale. Nous créons autant d’espaces de liberté que possible afin de proposer des offres en fonction de notre propre conception de la qualité, du professionnalisme et des priorités.

 

Nouveau contrat de prestations – davantage de liberté d’entreprendre

L’année 2018 a apporté une nouvelle situation contractuelle pour CONTACT: peu avant Pâques, les nouveaux contrats − contrat-cadre et contrat annuel de prestations − ont été signés avec le canton. Il s’agit de nouvelles constructions contractuelles. Les offres de notre fondation qui ne nécessitent que peu ou pas de financement cantonal ou qui enregistrent un bénéfice sont désormais exclues du contrat de prestations. LOLA Magasin Lorraine et CONTACT take a way (du domaine CONTACT Travail) ainsi que CONTACT Logement et CONTACT Traitement d’addiction sont concernés.

Comme par le passé, environ la moitié des coûts de CONTACT sont assumés par le canton. Les offres suivantes sont couvertes par le contrat de prestations:
CONTACT Centres d’accueil à Berne, à Bienne et dans le Jura bernois; CONTACT SPUT à Thoune; La Strada; CONTACT Travail à Berne – avec Construction Peinture Jardin et Bois +Textile – ainsi qu’à Bienne et à Thoune.

CONTACT Logement à Langenthal, le lieu de rencontre pour personnes alcooliques La Gare à Berne et Citypflege à Berne ont des contrats avec les communes; ces offres ne sont donc pas touchées par ces changements.

La nouvelle situation contractuelle n’a aucun impact du point de vue financier. CONTACT gagne cependant en liberté d’entreprise. Nous avons aussi une plus grande responsabilité quant aux contenus et à la conception de nos offres. Cette évolution est réjouissante pour notre fondation, car elle nous donne plus de possibilités d’action. En même temps, cette situation implique une nouvelle responsabilité et recèle aussi un plus grand risque entrepreneurial que nous prenons très au sérieux en tant que président du conseil de fondation et directrice. Comme par le passé, CONTACT continue à privilégier des prestations professionnelles et pragmatiques tout en étant particulièrement sensible aux coûts.

 

Préparation de la mise en oeuvre du plan d’austérité du canton

Dans le cadre de son programme d’allègement, le Grand conseil a décidé fin 2017 de cesser de financer les services de CONTACT Mobile à partir de 2019. Cela concerne aussi bien le travail social hors murs avec deux équipes à Berne et à Bienne que les activités nocturnes de rave it safe et dib+. Le financement de rave it safe et dib+ a déjà été considérablement réduit en 2018. Le conseil de fondation a résolu de maintenir les offres nocturnes de rave it safe et de dib+ en les autofinançant. Toutefois, la décision de réaliser des économies a donné lieu à des ajustements en 2018.

Les deux équipes qui assuraient jusqu’à présent le travail social hors murs dans le canton ont été dissoutes à la fin de l’année 2018. Cependant, au moins un nouveau poste au sein de CONTACT a été proposé à chacun-e des collaborateurs-trices concerné-e-s. Dans le même temps, les communes touchées ont été invitées à fournir un financement partiel à partir de 2019 afin qu’une partie des sommes à économiser puisse être compensée. En outre, les conditions organisationnelles nécessaires ont été mises en place pour ancrer le travail social hors murs à partir de 2019 en tant que fonction transversale dans toutes les offres de CONTACT.

 

CONTACT Jura bernois opérationnel depuis juillet 2018: c’est bien parti

La Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale du canton de Berne (SAP) a confié à CONTACT la prise en charge des offres d’aide de réduction des risques dans le Jura bernois. Le 1er juillet 2018, CONTACT a démarré près de la gare de Tavannes, rue H.-F. Sandoz 26, l’offre CONTACT Centre d’accueil – sans local de consommation − ainsi que CONTACT Traitement d’addiction. La transition vers CONTACT Fondation Aide Addiction a été – comme c’est le cas pour tout changement –associée à des défis. Cependant, le lancement des deux offres CONTACT a été un succès: les activités existantes ont pu être poursuivies et le développement des offres dans le Jura bernois a été initié.

La réorganisation de la réduction des risques, ainsi que du conseil et de la thérapie dans le Jura bernois s’effectue désormais selon la Stratégie d’aide aux personnes dépendantes du canton de Berne. En d’autres termes, à part les deux offres de réduction des risques dont CONTACT est responsable en tant que centre de compétence pour la réduction des risques dans le canton de Berne, c’est la fondation Santé bernoise qui assume le conseil et la thérapie. CONTACT a repris sous contrat deux collaboratrices de l’organisation responsable jusqu’alors, et trois l’ont été par Santé bernoise.

 

Reto Müller, président,
Rahel Gall Azmat, directrice

 

Lisez les autres sujets du rapport annuel 2018:

L’équipe thounoise de CONTACT Travail construit une sculpture en pierre de 5 mètres avec ses clients

 

Fin juin, l’équipe thounoise de CONTACT Travail a effectué un projet original avec ses client-e-s près de l’hôtel de montagne de Schwarenbach.

 

Pour en savoir plus, cliquez ici

Opération peinture

L’arbre peint sur la maison rouge de CONTACT: cela fait 31 ans que les Bernois-e-s contemplent cette oeuvre murale au Monbijou. Au troisième trimestre de 2018, l’artiste Paul Stämpfli a complètement rafraîchi cette peinture.

 

Pour en savoir plus, cliquez ici

CONTACT Travail à la BEA 2018

Après avoir reçu une invitation de dernière minute des organisateurs-trices, CONTACT Travail a été présent à la BEA du 4 au 13 mai 2018 sur un stand sponsorisé.

 

Pour en savoir plus, cliquez ici

Depuis l’été 2018, CONTACT est aussi présent dans le Jura bernois

Sur mandat de la Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale (SAP) du canton de Berne, CONTACT a repris en été 2018 les offres de réduction des risques proposées par la «Fondation Contact Jura bernois». Dès lors, les offres de CONTACT Centre d’accueil et CONTACT Traitement d’addiction se trouvent aussi à Tavannes. Elles se sont très bien développées. La rénovation des locaux a pu être terminée avant la fin de l’année.

 

Pour en savoir plus, cliquez ici

La visite guidée sociale de SURPRISE présente trois offres de CONTACT

 

Depuis mai 2018, SURPRISE organise des visites guidées de la ville de Berne consacrées à la pauvreté et à l’addiction.

 

Pour en savoir plus, cliquez ici

La visite guidée sociale de SURPRISE présente trois offres de CONTACT

Depuis mai 2018, SURPRISE organise des visites guidées de la ville de Berne consacrées à la pauvreté et à l’addiction.

 

Pour en savoir plus, cliquez ici

CONTACT 2018 en chiffres

Erfolgsrechnung 2017

  • Umsatz (inkl. Gemeinkosten): 20’493’755 CHF
  • Eigenerwirtschafteter Ertrag: 11’568’683 CHF
  • Beitrag GEF (gemäss Leistungsvertrag mit dem Kanton Bern): 8’920’331 CHF
  • Unterdeckung (wird aus CONTACT-Reserven finanziert): 4’741 CHF

 

 

Mitarbeitende 2017

177 Mitarbeitende per 31.12.2017 (inkl. Aushilfen, Putzpersonal, Praktikanten/Praktikantinnen).
Dies entspricht 108,9 Vollzeitstellen.

Chiffres d’affaires

  • Chiffre d’affaires (frais généraux inclus: 20 359 885.44 CHF

Personnel 2018

176 personnes employées au 31.12.2018 (aides, personnel de nettoyage, stagiaires inclus). Cela correspond à 106,76 personnes à plein temps.

CONTACT en bref 2018 (PDF)

Chiffre d’affaires par offre (frais généraux inclus) en % CONTACT Centre d’accueil: 23 % / CONTACT Travail: 40 % / CONTACT Mobile: 5 % / CONTACT Traitement d’addiction: 20 % / CONTACT Logement: 12 %

CONTACT instances et direction en 2018

Conseil de fondation 2018

Reto Müller, président / Daniel Kancz, vice-président (à partir du 15.5.2018) / Romy Bodner / Anderas Digelmann (jusqu’au 30.8.2018) / Ursula Erni-Reusser (jusqu’au 31.12.2018) / Gaby Reber / Ueli Spring / Matthias Ramsauer

 

Direction 2018

Rahel Gall Azmat, directrice
Roberto Carnibella, responsable domaine I (CONTACT Centre d‘accueil et CONTACT traitement d’addiction)
Marianne Isenschmid, responsable domaine II (CONTACT Travail, CONTACT Mobile, CONTACT Logement)
Carl Müller, responsable services et suppléant de la directrice

News & Jobs

02.04.2020
Coronavirus : La situation actuelle chez CONTACT
Dans le contexte de la diffusion rapide du CoVid-19, le Conseil fédéral...
16.03.2020
Travailler pour CONTACT Fondation Aide Addiction
Postes de travail à CONTACT Centre d'accueil, CONTACT Travail, CONTACT Mobile, CONTACT...
21.05.2019
CONTACT rapport annuel 2018
Pour CONTACT Fondation Aide Addiction, la rétrospective de l’année 2018 est réjouissante....